logo
,

Tester la terre de votre maison a l’aide d’un Ohmmetre

Pour la réalisation des travaux d’installation électrique, il est important de procéder au préalable à un certain nombre de vérifications. Au nombre desdites vérifications, vous devez tester la conductibilité électrique de la terre. Il s’agit d’une étape cruciale qui vous permettra de protéger votre famille des éventuelles fuites de courant électrique. D’ailleurs, pour la sécurité des ménages, une valeur pour la résistance de la prise de terre a été imposée par la norme NF C 15-100. Découvrez l’essentiel à savoir sur le sujet dans cet article.

La valeur que doit avoir une bonne terre ?

Dans certains pays européens tels que la France, une valeur maximale de 5 ohms est exigée ou du moins recommandée par les autorités compétentes. Cependant, pour garantir la sécurité des particuliers, le NEC a exigé le respect d’une certaine norme. En effet, selon ladite norme, l’impédance du système mis en terre doit être inférieure à 25 ohms. S’il s’agit par contre d’immeubles qui sont équipés d’appareils à grande sensibilité, l’impédance du système doit être au plus de 5 ohms.

Les différentes sortes de prise de terre que vous trouverez

Avant de vous donner les différents types de prise de terre qui existent, il convient d’apporter un éclaircissement sur le rôle qu’elle occupe dans une installation électrique. En effet, la prise de terre est l’élément qui vous protège des électrocutions, car, c’est lui qui permet d’éliminer le surplus de courant produit. Ainsi, étant donné que le surplus de courant peut être provoqué par deux différents facteurs, il est alors normal que vous ayez deux sortes de prise de terre. Vous avez donc celle qui est censée évacuer le trop-plein d’électricité de la foudre, et celle qui évacue le courant industriel. Cependant, pour que la seconde soit efficace, il est indispensable qu’elle soit associée à un dispositif de coupure différentiel.

Mesurer la terre de votre maison : comment procéder ?

Pour réaliser cette mesure, vous devez disposer de deux piquets. Ensuite, vous devrez choisir un espace où vous pourrez enfoncer aisément les piquets dans la terre. Ainsi, pour relever la tension, vous allez envoyer une décharge de courant électrique dans la première tige qui a été mise en terre. Vous obtiendrez ensuite une valeur dans le second piquet et la prise de terre. Vous devez en outre surveiller la barrette de mesure. Par ailleurs, pour réaliser cette mesure vous aurez besoin d’un multimètre.

Détecter une fuite de courant dans la terre

Détecter une fuite de courant est assez facile lorsque vous possédez l’appareil qu’il faut. En effet, si vous avez un multimètre, sa fonction ohmmètre devrait vous permettre d’inspecter l’état de votre circuit électrique. Est-il bien isolé ou non ? D’ailleurs, il faut souligner que l’équipement vous permettra non seulement d’identifier clairement les endroits de fuite, mais vous permettra aussi d’identifier les causes de ce défaut. En dehors du multimètre, il existe une autre astuce qui vous permettra de déceler ce défaut. Il s’agit du test réalisé à partir d’une ampoule de très faible puissance, d’une douille et de 2 fils électriques.